Haut de page

Actualités

Année 2014-2015

 

Concerts à la Maison Natale Claude Debussy

à Saint Germain en Laye

 

 

 

 

Samedi 20 septembre 16h

L'amour et la vie d'une femme

Alexandre Pascal : Violon

Raphaël Jardin : Alto

Clément peigné : Violoncelle

Théo Foucheneret :Piano

Dimanche 21 septembre 16h

Romanza à la muerte de un Ave

Clarinette et sons fixés

Juliette Adam : clarinette

Vendredi 19 septembre 20h

Barcarolle du souvenir

Marie Ange Nguci : Piano

 

Samedi 18 octobre à 17h

Maison Claude Debussy

Graciane Finzi et ses invités

Free Quartet

pour quatuor avec Piano

et

moments interrompus

pour Violon et Alto

Samedi 22 novembre à 17h

Maison Natale Claude Debussy

à Saint germain en Laye

 

Avis de recherche

Jean-Baptiste  Doulcet : Piano

Caroline Sypniewski : Violoncelle

Sarah Cillaire : Récitante

 

Vendredi 5 décembre à 20h

Mairie du 9ème Salle Rossini à Paris

 

Scénographies d'Edward Hopper

Pour 11 cordes, récitant et projection

Paris Mozart orchestra

Direction :Claire Gibault

Aurore Ugolin : récitante

 

 

Samedi 10 janvier à 17h

Maison Claude Debussy

 

Impression Tango

Et si tout Recommençait

Simon Milone : Violon

Catherine Imbert : Piano

 

 

 

Mercredi 15 avril à 11h

Cité de la Musique

Scénographies d Edward Hopper

Mélologue

Voir distribution ci-dessus

 

 

 

Avril date à déterminer

Festival "les Alizés"à Essarouira

 

Création pour piano à 4 mains

Dina Bensaid et Joseph Birbaum

 

 

 

 

La musique : la lire, la jouer, l'inventer, l'improviser, la travailler, l'aimer, la chanter la pleurer, l'oublier, la retrouver, toujours la retrouver. Je pense que c'est le seul art où le phénomène de plaisir est perpétuellement en expansion lorsque l'on écoute à plusieurs reprises un même motif, un même passage ou une même œuvre.

Le domaine de la chanson a bien compris ce phénomène : le plaisir est décuplé à chaque nouvelle audition d'un thème souvent " archi-connu ". Mozart ne s'y prend pas mal non plus dans ce domaine... !

 

Je pense que l'un des plus grands pêché de notre siècle a été de ne pas avoir su dire les choses plusieurs fois de suite, de ne pas avoir su les répéter, bref d' avoir eu honte d'en éprouver du plaisir, et cela quelque soit le langage utilisé. Cela ne veut pas dire qu'il faut retourner à un langage tonal, je pense que c'est surtout une question de forme, de geste créateur large, au sens passionné ou romantique du terme. En résumé donc, je ne me gêne plus ! Une cellule me plait ? Je la tords, la disloque, l'énerve, l'embellis, la dis et redis...

Est-ce une bonne idée musicale ? Je l'exploite a fond, je la construis, la casse l'étire la superpose...

Graciane Finzi

De retour du Chili où j'étais invitée par l'Institut français de Santiago pour des Masters-class, conférences et concerts, je ne peux m'empêcher de vous faire partager  ces 2 photos d'un pays que j'ai adoré

Lecteur de musique

Samedi 8 novembre à 16h

Château  Renaissance d'Ecouen

Métamorphôsis

 

Diane et actéon

La chute de Phaéton

Daphné

Orphée et Eurydice

Quatuor Deixis et

D.El Zein : Soprano

C. Schumann: Mezzo-Soprano

E.de Hys : Ténor

R. Dayez : Baryton

Samedi 7 février à 17h

Maison Claude Debussy

 

Phobie

Lea Hennino: Alto

 

Les chiens qui rêvent dans la nuit

Maureen Thibaut : Harpe

Mathilde Caldérini : Flute

Lea Hennino: Alto

 

 

Samedi 18 avril à 17h

Maison Claude Debussy

 

Passacaille

Programme à déterminer

 

 

Samedi 21 juin à 17h

Concert de prestige du concours International de

Piano Junior

 

Finis ton morceau

Pièce musicale et théâtrale pour 8 mains