Haut de page

La musique : la lire, la jouer, l'inventer, l'improviser, la travailler, l'aimer, la chanter la pleurer, l'oublier, la retrouver, toujours la retrouver. Je pense que c'est le seul art où le phénomène de plaisir est perpétuellement en expansion lorsque l'on écoute à plusieurs reprises un même motif, un même passage ou une même œuvre.

Le domaine de la chanson a bien compris ce phénomène : le plaisir est décuplé à chaque nouvelle audition d'un thème souvent " archi-connu ". Mozart ne s'y prend pas mal non plus dans ce domaine... !

 

Je pense que l'un des plus grands péchés de notre siècle a été de ne pas avoir su dire les choses plusieurs fois de suite, de ne pas avoir su les répéter, bref d' avoir eu honte d'en éprouver du plaisir, et cela quel que soit le langage utilisé. Cela ne veut pas dire qu'il fasse retourner à un langage tonal, je pense que c'est surtout une question de forme, de geste créateur large, au sens passionné ou romantique du terme. En résumé donc, je ne me gêne plus ! Une cellule me plait ? Je la tords, la disloque, l'énerve, l'embellis, la dis et redis...

Est-ce une bonne idée musicale ? Je l'exploite a fond, je la construis, la casse, l'étire, la superpose...

Graciane Finzi

Actualités

Année 2018

Le 15 août à 18h30

dans le cadre du festival

"Va jouer dehors"

à L’ouasserie de Cheverny

 

Impression Tango

 

Par le SpiriTango et Vassilena Serafimova

 

Sortie du disque par les mêmes interprètes

le 20 octobre à 20h 30 au Bal Blomet

Disque Transgressions ,Label Paraty

Distribution Harmonia Mundi

 

Le 14 octobre à 19h

salle Rossini à Paris

 

Barcarolle du souvenir

 

pour Piano par

Marie Ange Ngucci

 

 

Le 15 novembre 20h à La Sorbonne

 

Kaddish

 

par Ambroisine Bré mezzo soprano,

Olivia Gay,violoncelle et Graciane Finzi, Piano

et Crépuscule du Kol Nidreï par Olivia Gay

 

 

 

Lecteur de musique

Le 26 août à 20h dans le cadre

du  festival de Stresa ( Italie)

 

Scénographies d’Edward Hopper

 

Mélologue pour  11 cordes , projection et récitante

Texte de Claude Esteban

Par le Paris Mozart Orchestra , direction Claire Gibault

Récitante, Natalie Dessay

 

Le 23 octobre  à 20h dans le cadre de ma résidence à l’université et

centre Culturel Le Bouillon à Orléans

 avec l’ensemble Calliopée,

directrice artistique Karine Lethiec

 

Conférence  autour de mon film réalisé par Éric Darmon dans la collection

«  Mémoires de la Sacem «

Et

 Impression Tango par Karine Lethiec, alto

 et Aude Giuliano, accordéon

 

Le 25 novembre

salle Rossini à Paris à 17h

 

Portrait du peintre pour 12 cordes

d’après un tableau deTheodore BOULARD

Par le Paris Mozart Orchestra sous la direction de Claire Gibault

 

Le 29 janvier 2019 à 20h

dans le cadre des concerts

à la Ferme du Buisson

à l Église Saint Martin de Lognes

 

Création de winternacht par

Agnes Pyka,violon

et Laurent Wagschal,piano

 

 

 

 

Le 16 février à 20h à la salle des concerts de la philharmonie

d’ Irkutsk en Sibérie

 

Par delà les étoiles pour violon et orchestre par François  Pinaud, violon

Et l’orchestre philharmonique d’Irkutsk

Le 20 décembre à 20h, toujours dans le cadre de la résidence à Orléans

 

La maison qui ne dormait jamais

 

Création  sur un conte d’Olivier Cohen

Pour Clarinette ,alto violoncelle  accordéon et récitants

Par l ensemble Calliopée et les Étudiants de l’université d’Orléans

 

 

 

 

Le 15 février  à 20h

à l 'auditorium de Radio France

 

Création de mon concerto pour Alto et orchestre

Fantaisie concerto

dans le cadre du festival Présences

par l’Orchestre Philharmonique de Radio France

par Marc Desmons, alto

 Direction, Alejo  Pérez

Événements des années précédentes :